Don historique des Lions à la recherche génétique

Lion Magazine février 15, 2018
Californie
États-Unis

Les Lions du club Downtown San Diego étaient en quête d'un projet percutant.

Dans le but d'accélérer la recherche en faveur de la prévention de la cécité, la San Diego Lions Welfare Foundation a alors fait don de 400 000 USD à la BioBank de l'Institut Shiley Eye de l'Université de Californie, don le plus important jamais versé par cette fondation au profit d'un seul projet. En reconnaissance, le laboratoire a été renommé Downtown San Diego Lions Club BioBank for Vision.

La BioBank avait été lancée en 2012 pour exploiter les dernières nouveautés en bio-informatique et des outils de séquençage génétique afin de mieux comprendre les maladies telles que la dégénérescence maculaire, le glaucome et la rétinopathie diabétique, principaux vecteurs de cécité aux États-Unis.

Cette BioBank renferme une bibliothèque d'échantillons biologiques assortie de données familiales et médicales complètes et d'autres données démographiques que les chercheurs peuvent utiliser pour apprendre quels sont les indicateurs des maladies (biomarqueurs) et l'efficacité des thérapies.

« La BioBank permet à notre équipe ophtalmologique de faire des avancées remarquables en biologie des maladies et de nous rapprocher de promesses de médecine personnalisée », explique Robert N. Weinreb, président et professeur émérite d'ophtalmologie et directeur du Shiley Eye Institute.« L'aide apportée par la San Diego Lions Welfare Foundation fortifie notre recherche et nous permet de mieux diagnostiquer, prévenir et traiter les maladies oculaires. »

L'aide apportée par la Fondation San Diego Lions Welfare fortifie notre recherche et nous permet de mieux diagnostiquer, prévenir et traiter les maladies oculaires.

Les Lions ont pris contact avec l'Université de Californie - San Diego dans le but d'apporter un soutien financier à un projet important exploitant les dernièrs progrès en technologies et en recherche en vue de soulager les patients atteints de maladies oculaires à l'origine de la cécité.

« La BioBank a le potentiel d’améliorer la vie de milliers de patients atteints de maladies menant à la cécité », explique Steve Zapoticzny, président du Downtown San Diego Lions Club. Nous sommes ravis de nouer ce partenariat avec le Shiley Eye Institute, un Institut de premier plan dans le pays, pour joindre nos efforts de prévention et de traitement de la cécité. »

C'est Terry Loftus, ancien président du Lions Club Downtown San Diego, qui a dirigé la proposition de partenariat avec son collègue et ancien président George Saadeh. « Nous étions en train d'étudier des projets de recherche sur les cellules souches et la génétique, sources de progrès considérables dans la guérison de ces maladies », se remémore Loftus, « lorsque nous avons découvert un article sur ce que fait l'UC San Diego dans ce domaine. C'est comme cela que les choses ont commencé à se mettre en place ».

Au Shiley Eye Institute, les docteurs et les chercheurs ont fait de grands progrès dans le traitement la dégénérescence rétinienne, du glaucome et de la rétinopathie diabétique, et d'autres maladies de la vue. Leur espoir est que ces découvertes aient un impact global. L'un des aspects des études en cours sur des échantillons de la biobanque consiste à identifier des biomarqueurs de maladies oculaires selon l’ascendance biogéographique, afin de comprendre comment ces marqueurs sont applicables à des individus ayant des ancêtres différents.

« Nos chercheurs participent à des projets diversifiés et collaboratifs visant à améliorer les traitements des maladies oculaires et à accélérer le jour où la cécité sera totalement évitable », professe M. Weinreb. « La BioBank est une ressource essentielle sur laquelle s'appuyer pour que la recherche donne naissance à des traitements le plus rapidement possible. »

LION Magazine

Les plus beaux des succès

Chaque mois, le magazine LION présente des témoignages inspirants sur l’impact de l'action des Lions, tant au plan local qu'à l’autre bout du monde.

Lire le dernier numéro