Accueil Belles histoires de service Un jardin sensoriel éveille les aptitudes des enfants

Un jardin sensoriel éveille les aptitudes des enfants

Cassandra Rotolo janvier 15, 2018
Nebraska
USA

Les parents d’enfants handicapés sont confrontés à des obstacles importants. Du manque de soutien aux problèmes scolaires, en passant par apprendre à gérer le comportement de leur enfant et à avoir à faire face à la désobligeance des autres, cette responsabilité permanente épuise et isole souvent les parents.  

Grâce au Lion Mary Robinson, un couloir de l’administration des écoles publiques de Fremont dans le Nebraska a été transformé en oasis pour les enfants ayant des besoins spéciaux.

Ce jardin sensoriel est destiné à stimuler les cinq sens. Accueillant une maison hobbit, un jardin avec des fossiles, une balançoire dans un arbre et même une salle Snoezelen, il est un sanctuaire offrant aux enfants handicapés la possibilité d’explorer leur monde en toute sécurité.
 

La force de l’esprit humain

Mary Robinson enseigne auprès d'enfants aveugles et malvoyants. Elle a eu l’idée de ce jardin après avoir entendu parler des progrès rapides d'un enfant aveugle qui avait commencé à jardiner avec sa mère.

Elle a ensuite travaillé pendant trois ans avec son Lions club John C. Fremont, des clubs voisins, des organisations caritatives, des artistes, des architectes et le conseil d’administration de l’école pour réaliser son rêve. La Fondation du Lions Clubs International (LCIF) a aussi octroyée une subvention de 75 000 USD aux Lions du district 380 pour cet atrium.

Des enfants, des jeunes adultes et des familles entières profitent des expériences et des activités proposées. Des colonnes de basalte illustrent les caractéristiques visuelles, tactiles et sonores de l'eau qui coule. Des lumières dansantes et leurs réflexions apaisent l'esprit. La lumière naturelle filtre par le plafond de verre, invitant les familles à s'asseoir autour de la table sensorielle pour découvrir et jouer ensemble, bercées par les sons relaxants des carillons éoliens.

« J’adore amener mon fils ici et voir son visage s'illuminer au gré de chaque nouvelle expérience sensorielle. Dans tout le jardin, je vois les sourires des enfants et des parents. C'est un moment magnifique », dit Miranda Long, une habitante de Fremont.
 

Un nouvel éveil

Le jardin sensoriel encourage également la découverte de nouvelles textures, favorise les comportements positifs et l'inclusion, et enrichit le développement des capacités éducatives et motrices. Il sert aussi à sensibiliser le public aux différents handicaps : déficiences visuelles, mobilité réduite, comportement défensif tactile et autres.

La salle Snoezelen propose des environnements multi sensoriels relaxants pour des utilisations thérapeutiques multiples, les enfants autistes, ceux ayant des troubles comportementaux et les personnes souffrant de déficiences visuelles et de troubles cognitifs. Elles aident à réduire l'anxiété, stimulent les réactions et encouragent la communication. Les lumières, les sons, les textures et les odeurs peuvent être utilisés pour calmer l'agitation ou encourager l'exploration.

J'adore amener mon fils ici et voir son visage s'illuminer au gré de chaque nouvelle expérience sensorielle.

«  Lorsqu’on vous annonce que votre enfant est autiste, qu’il a un retard de développement ou tout autre diagnostic qui le place dans la catégorie des enfants avec des besoins spéciaux, vous êtes vite découragé par toutes les choses qu'il ne pourra pas faire aux dires des médecins, de votre famille, de vos amis et de la société, explique Summer Mau, membre d’Autism Center du Nebraska. Je voulais faire tout ce qui est en mon pouvoir pour mon enfant. C’est aussi un moment de détente familial, loin des jugements sur les capacités de mon enfant. Il y a peu d'endroits dans notre ville où vivre des choses de ce genre en famille. » 
 

Du repli défensif tactile à la maternelle

Ayden Crom, 3 ans, a lui aussi bénéficié du jardin sensoriel. Il souffre de repli défensif tactile. Son corps interprète le toucher avec appréhension, douleur ou inconfort. Au début, les interactions offertes par le jardin restaient hors de sa portée. Ses éducateurs ont persisté, l’amenant chaque semaine au jardin.

Aujourd’hui Ayden explore le jardin à fossiles sans crainte et presse ses pieds contre le fond spongieux du bassin de boue.  Il rattrape son retard développemental et est maintenant prêt à entrer à la maternelle.

Quelques mois avant l'inauguration du jardin, le projet s'est arrêté brusquement lorsque Mary a reçu un diagnostic dévastateur. Ce qu'elle avait d’abord mis sur le compte d'une simple fatigue s’est révélé être une leucémie myéloïde aiguë (LMA). Armée de son attitude positive et de son refus de baisser les bras, soutenue par sa famille et par la communauté, Mary s’est battue pour vivre. Malgré le traitement agressif qui la rendait très malade, elle gardait toujours le sourire.

L'inauguration du jardin a tout d’abord été reportée en raison de sa chimiothérapie, puis finalement organisée une fois Mary débarrassée du cancer. Le jardin reçoit depuis des éloges enthousiastes.

Lion Mary Robinson rêve aujourd’hui d’agrandir le jardin pour y inclure encore plus d'expériences, telles que le camping, d'autres activités artistiques et gustatives ou encore scientifiques (science, technologie, ingénierie et math).

Mary, comme des millions de Lions dans le monde, transforment des vies, chaque jour, une personne à la fois. Ces bénévoles bienveillants et dévoués sont la preuve que générosité est un geste du cœur. 

En savoir plus sur la Fondation du Lions Clubs International et la Campagne 100 : La puissance du service qui rendent de tels projets possibles grâce à des subventions.

Cliquez sur Télécharger l’e-book pour en savoir plus sur l’action transformatrice du jardin sensoriel, pourquoi ce projet est un véritable travail d’amour et plus encore.
 

Télécharger l’e-book
 


Cassandra Rotolo est spécialiste Communication Marketing à la Fondation du Lions Clubs International.

LION Magazine

Les plus beaux des succès

Chaque mois, le magazine LION présente des témoignages inspirants sur l’impact de l'action des Lions, tant au plan local qu'à l’autre bout du monde.

Lire le dernier numéro